Les métaux industriels fondent face à la vigueur du dollar

AWP

1 minutes de lecture

L’aluminium et le plomb ont sombré en milieu de semaine à leur plus bas depuis deux ans et demi.

Les prix des métaux de base échangés sur le London Metal Exchange (LME) ont tous touché des plus bas en plusieurs mois cette semaine, plombés par la vigueur du dollar.

«La Réserve fédérale américaine (Fed) a été moins souple qu’attendu, ce qui crée des problèmes pour les métaux de base», ont résumé les analystes de Commerzbank.

Après la conclusion de la réunion du comité monétaire de la Fed mercredi, l’institution n’a pas indiqué qu’une baisse de ses taux était en projet, malgré la faiblesse de l’inflation aux Etats-Unis.

Une baisse des taux aurait rendu le dollar moins rémunérateur, et le ton prudent adopté par la Fed a poussé les investisseurs vers le billet vert.

Comme le LME fixe ses prix en utilisant la monnaie américaine, le pouvoir d’achat des investisseurs utilisant d’autres devises a été affecté.

Activité morne

Par ailleurs, si la Fed peut se réjouir de la santé de l’économie américaine, les indices PMI sur l’activité manufacturière en avril n’ont pas convaincu en Chine (à 50,1 contre 50,5 en mars) ou en Europe (à 47,9 points contre 47,5 points en mars).

En Chine, «les risques sur la croissance s’accumulent à court terme», ont prévenu les analystes de Capital Economics, qui estiment que la croissance s’est maintenue uniquement en raison de la constitution de stocks qui ne peuvent pas continuer de s’accumuler trop longtemps.

Le prix de la tonne de cuivre a brutalement chuté de 2,8% mercredi, sa plus forte baisse quotidienne depuis neuf mois, et est tombé à son plus bas depuis deux mois et demi jeudi à 6’150 dollars.

L’aluminium a sombré mercredi à 1’815 dollars la tonne, à son plus bas depuis près de deux ans et demi.

Le plomb a reculé mercredi à 1’846,50 dollars la tonne, à son plus bas depuis plus de deux ans et demi.

Le nickel a atteint jeudi 12’110 dollars la tonne, à a son plus bas depuis deux mois et demi.

L’étain est tombé vendredi à 19’220 dollars la tonne, à son plus bas depuis quatre mois et demi.

Le zinc a sombré jeudi à 2’717 dollars la tonne, à son plus bas depuis près de deux mois.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s’échangeait à 6’236,50 dollars vendredi à 13H40 GMT, contre 6’383 dollars le vendredi précédent à la même heure.

L’aluminium valait 1’819 dollars la tonne, contre 1’841 dollars.

Le plomb valait 1’886,50 dollars la tonne, contre 1’942,50 dollars.

L’étain valait 19’335 dollars la tonne, contre 19’850 dollars.

Le nickel valait 12’335 dollars la tonne, contre 12’345 dollars.

Le zinc valait 2’793,50 dollars la tonne, contre 2’770 dollars.