Les investisseurs se sont rués vers l’or en décembre

AWP

1 minutes de lecture

Les investissements dans des ETF adossés à l’or ont conduit à une hausse des stocks de 76 tonnes en décembre, a rapporté le Conseil mondial de l’or.

Les réserves d’or des fonds adossés au métal jaune ont grimpé en décembre, alors que les marchés actions chutaient et que les investisseurs ont préféré miser sur les valeurs refuge, a indiqué mardi le Conseil mondial de l’or (CMO).

Les investissements dans des fonds indiciels (ETF) adossés à l’or ont conduit à une hausse des stocks de 76 tonnes en décembre, a rapporté le CMO, basé à Londres.

Sur l’ensemble de 2018, la hausse des stocks ne représente que 69 tonnes, puisque les marchés avaient délaissé les valeurs refuge au troisième trimestre.

Les investisseurs américains, particulièrement réactifs aux évolutions des cours, avaient ainsi liquidé leurs positions quand les prix avaient touché à la mi-août leur plus bas en un an et demi.

«La demande en 2018 est venue principalement de fonds basés en Europe, dont les réserves ont augmenté de 10% sur l’année», ont commenté les analystes du CMO, qui soulignent par exemple la demande venue du Royaume-Uni, «en grande partie motivée par les incertitudes entourant le Brexit».

Contrairement à la demande d’or en lingots, en pièces ou en bijoux, qui reflète la demande des particuliers, les ETF s’adressent particulièrement aux acteurs professionnels du marché.

La demande élevée en décembre a conduit à une hausse marquée du prix de l’or, qui a gagné 5,2% sur le dernier mois de l’année pour atteindre 1’286 dollars l’once le 31 décembre, à son plus haut en six mois.