Les exportations helvétiques ont atteint un plancher en août

AWP

1 minutes de lecture

La contraction est enregistrée sur tous les principaux marchés et concerne surtout la pharma, la chimie, les machines et l’électronique.

Les exportations en Suisse ont connu un deuxième mois de baisse consécutif en août, échouant à un plancher annuel. La contraction est enregistrée sur tous les principaux marchés et concerne surtout la pharma, la chimie, les machines et l’électronique.

Pendant le mois sous revue, la balance commerciale a bouclé avec un excédent de 1,15 milliard de francs.

Les livraisons à l’étranger ont reculé de 4,4% en termes réels sur un mois pour atteindre 18,73 milliards de francs, indique jeudi l’Administration fédérale des douanes (AFD). En nominal (non corrigé de l’inflation), le recul atteint 4,3%.

Les exportations ont enregistré leur niveau le plus bas de l’année, précise le communiqué. Principal secteur tourné vers l’étranger, la chimie et la pharma ont subi un repli de 5%, en raison principalement d’une demande moindre de produits immunologiques et de médicaments.

Le secteur des machines et de l’électronique est également à la peine (-5,1%), poursuivant sur la tendance négative constatée depuis le début de l’année et qui s’amplifie au fil de mois, souligne l’AFD. En revanche, les statistiques concernant l’horlogerie et les instruments de précision ont connu une évolution favorable.

Principal partenaire commercial, l’Allemagne a été moins demandeuse de produits suisses. Les livraisons vers ce pays ont plongé de 14% (-546 millions). L’Europe s’inscrit en nette baisse (-6,5%). Les exportations ont également reculé en Amérique du Nord (-1,9%). L’Asie (-1,8%) a connu un développement contrasté avec un repli à Singapour (-16%) et Hong Kong (-17%), mais un rebond de 10% en Chine.

Les importations ont atteint 17,58 milliards de francs, en hausse de 3,4% en nominal et de 1,0% en termes réels. La bijouterie, la joaillerie, les produits chimiques et pharmaceutiques ont soutenu cette progression, contrairement aux métaux et au secteur machines et électroniques. Tous les principaux marchés ont davantage importé en Suisse.