LEM: marges élevées et bonnes performance sur neuf mois

Communiqué, LEM

2 minutes de lecture

«Nous sommes satisfaits de cette performance commerciale de +8,9%, réalisée en dépit des incertitudes économiques», a commenté le CEO, Frank Rehfeld.

LEM annonce ses résultats pour les neuf premiers mois de l’exercice 2018/19 (avril-décembre) par rapport à 2017/18:

  • Les entrées de commandes ont augmenté de 1,3%, passant de 235,5 millions de francs à 238,6 millions; le ratio book-to-bill a reculé à 0,97 (1,05).
  • Le chiffre d’affaires s’est apprécié de 8,9% pour atteindre 245,1 millions de francs (225,0) millions; à taux de change constants, la hausse a atteint 7,4%.
  • La répartition géographique des ventes est restée stable:
    - Chine, 84,7 millions de francs (34,6% du total);
    - Europe, 79,2 millions de francs (32,3%);
    - Amérique du Nord, 32,6 millions de francs (13,3%);
    - Reste du monde, 48,6 millions de francs (19,8%)
  • Les dépenses de Recherche et Développements sont en hausse de 31,6% à 20,3 millions de francs (15,4 millions) afin de saisir de nouvelles opportunités de marché.
  • Le résultat opérationnel a augmenté de 9,3% pour atteindre 50,8 millions de francs (46,5 millions); la marge sur résultat opérationnel est restée stable à 20,7% (20,6%).
  • Le bénéfice net pour la période s’est accru de 2,4% à 39,0 millions de francs (38,1 millions).

«Nous sommes satisfaits de cette bonne performance commerciale de +8,9%, réalisée en dépit des incertitudes économiques», a commenté Frank Rehfeld, CEO. «LEM continue de bénéficier de sa large couverture géographique, de sa riche tradition dans les applications industrielles et du potentiel de croissance des applications automobiles. La Chine est notre plus grand marché et offre à LEM la meilleure opportunité stratégique de croissance à moyen terme. Le ralentissement économique constaté en Chine impacte donc légèrement notre activité à court terme. Notre stratégie mondiale se traduit par d’importants investissements à long terme en matière de R&D et dans les infrastructures afin de profiter de nouvelles opportunités de croissance sur nos marchés cibles».

«En raison des incertitudes économiques mondiales qui pèsent sur la demande des clients, nous réduisons légèrement nos perspectives de chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’année à 315-320 millions de francs», a souligné Andrea Borla, CFO. «Nous maintenons notre objectif de marge sur résultat opérationnel qui demeure inchangé à environ 20%, alors que nous avons augmenté nos investissements en R&D de 31,6% au cours des neuf premiers mois».

Industrie: performance conforme aux prévisions

Le chiffre d’affaires sur neuf mois dans le segment Industrie a atteint au total 189,9 millions de francs, en hausse de 5,1%. À taux de change constants, le chiffre d’affaires s’est amélioré de 3,6%. Il a diminué de 4,3% en Chine alors qu’il a augmenté de 9,5% en Asie (hors Chine), de 10,5% en Europe et de 10,4% en Amérique du Nord.

Automobile: accélération de la transition vers les voitures vertes

Le chiffre d’affaires sur neuf mois du segment Automobile s’établit à 55,2 millions de francs, en hausse de 24,5%. À taux de change constants, le chiffre d’affaires a progressé de 23,0%. Bien que la Chine reste le plus grand marché, son économie a montré des signes de ralentissement et l’activité des voitures «vertes» a été affectée par l’écoulement des stocks constitués par les clients plus tôt dans l’année. Tant les États-Unis que l’Europe ont assisté à des annonces de fermetures d’usines, bien que l’adoption de voitures vertes ait été plus rapide que ce que prévoyaient la plupart des observateurs. Le chiffre d’affaires a augmenté de 53,2% en Chine, de 23,0% en Asie (hors Chine) et de 23,9% en Europe. En revanche, il a diminué de 11,2% en Amérique du Nord.

Rentabilité sur neuf mois en bonne voie

La capacité de LEM à relever significativement ses investissements en R&D de 31,6% à 20,3 millions de francs (15,4 millions), tout en augmentant le résultat opérationnel de 9,3% à 50,8 millions de francs (46,5 millions) témoigne de la robustesse de son activité. Grâce à des gains de productivité constants, la marge sur résultat opérationnel est restée stable, conformément aux prévisions, à 20,7% (20,6%).

Perspectives

Pour l’ensemble de l’exercice 2018/19, LEM réduit légèrement ses perspectives de chiffre d’affaires d’environ 320 millions de francs à 315-320 millions (contre 301,2 millions de francs pour 2017/18). Depuis le dernier exercice, l’incertitude économique mondiale s’est accrue, ce qui aura des conséquences sur nos clients dans les mois à venir. La performance du 4e trimestre sera également affectée par les vacances du Nouvel An chinois.

Cependant, à moyen terme, les perspectives de LEM restent bonnes, sous l’impulsion des tendances lourdes que sont l’efficacité énergétique, la mobilité et l’automatisation. LEM réitère ses perspectives de marge sur résultat opérationnel pour l’ensemble de l’exercice à environ 20%, contre 20,5% l’année dernière.