L’AVS clôt 2019 dans les chiffres noirs grâce aux placements

AWP

1 minutes de lecture

Le résultat de répartition négatif s’inscrit dans une tendance observée depuis 2014 déjà, indique le Fonds de compensation AVS/AI/APG (compenswiss).

L’AVS clôt l’année 2019 avec un bénéfice de 1,682 milliard de francs. Ce résultat s’explique grâce aux résultats positifs des placements du Fonds de compensation AVS (2,801 milliards). Le résultat de répartition est quant à lui négatif (-1,170 milliard de francs).

L’assurance sociale a donc versé plus de rentes qu’elle n’a reçu de contributions. Le résultat de répartition négatif s’inscrit dans une tendance observée depuis 2014 déjà, indique mardi le Fonds de compensation AVS/AI/APG (compenswiss).

Comme pour 2019, la perte était généralement compensée par un résultat positif des placements. Ce dernier s’explique par une bonne performance des marchés financiers. Les intérêts versés par l’AI (0,5%) ont aussi contribué au bon résultat d’exploitation.

Petit bénéfice pour l’AI

L’AI a également clos sur un bénéfice de 24 millions de francs. Les placements ont rapporté 407 millions. Ils compensent ainsi la perte de 383 millions de francs du résultat de répartition de l’assurance. Cette péjoration est due à la fin de la période de financement supplémentaire.

Bien que positif, le résultat d’exploitation ne permet pas une réduction de la dette de l’AI envers l’AVS. Celle-ci reste ainsi stable à 10’284 millions de francs. Depuis le lancement du Fonds AI en 2011, les résultats d’exploitation positifs de l’AI ont toutefois contribué à réduire sa dette de 4660 millions de francs.

Le résultat de répartition du régime des APG s’est quant à lui légèrement amélioré. L’assurance clôture ainsi 2019 sur un bénéfice de 53 millions de francs. Le résultat d’exploitation s’élève à 142 millions de francs en raison de bons résultats sur les placements financiers (89 millions de francs).

Fortune de 34 milliards

Au 31 décembre 2019, la fortune cumulée de compenswiss s’élevait à 36,470 milliards de francs, contre 34,375 milliards un an auparavant. La part de l’AVS s’établit à 31,105 milliards, celle de l’AI à 4,368 milliards et celle du régime des APG à 997 millions.

Au total, les cotisations des assurés et des employeurs à l’AVS, à l’AI et au régime des APG ont augmenté de 2,5% pour chaque assurance sociale. La fortune totale de l’AVS (liquidités comprises) dégage un rendement de 9,62%, celle de l’AI un rendement de 9,81% et celle des APG un rendement de 9,81%.

Le montant de la fortune permettant de couvrir d’éventuelles pertes issues des comptes d’exploitation des assurances sociales atteint 68,7% (66,7% en 2018) des charges totales annuelles de l’AVS, 46,1% (44,8%) de celles de l’AI et 58,8% (50,8%) de celles des APG.

A lire aussi...