Danske Bank: recul du bénéfice net au deuxième trimestre

AWP

1 minutes de lecture

D’avril à juin, le bénéfice net de Danske Bank s’est élevé à 4 milliards de couronnes à cause des taux d’intérêts bas et du coût élevé de ses efforts en matière de conformité et de lutte contre le blanchiment d’argent.

La première banque danoise, Danske Bank, qui peine à rétablir la confiance suite à un gigantesque scandale de blanchiment, a enregistré au deuxième trimestre un repli de son bénéfice net, selon son rapport trimestriel publié jeudi.

L’institution est visée par plusieurs enquêtes à cause d’une affaire portant sur le blanchiment entre 2007 et 2015 d’environ 200 milliards d’euros au travers de sa filiale estonienne, qu’elle est en train de fermer.

L’institution bancaire pourrait payer de très lourdes amendes.

D’avril à juin, le bénéfice net de Danske Bank s’est élevé à 4 milliards de couronnes (540 millions d’euros) à cause des taux d’intérêts bas et du coût élevé de ses efforts en matière de conformité et de lutte contre le blanchiment d’argent.

Le revenu net sur intérêts a baissé de près de 9%, à 5,4 milliards de couronnes et les coûts d’exploitation ont augmenté de 15% à 6,7 milliards de couronnes.

Danske Bank a limogé fin juin son directeur-général pour le Danemark à cause d’une affaire de frais bancaires exorbitants.

Quelque 87.000 clients danois ont placé de l’argent dans un portefeuille constitué majoritairement d’obligations pour lesquelles ils devaient payer des frais importants. Ils vont être dédommagés à hauteur de 400 millions de couronnes au total, ce qui pèse sur les coûts du groupe.

A lire aussi...