Danske Bank limoge son directeur local

AWP

1 minutes de lecture

Le CEO pour le Danemark Jesper Nielsen est remercié suite à un scandale de frais bancaires jugés trop élevés.

La première banque danoise, Danske Bank, qui peine à rétablir la confiance suite à un gigantesque scandale de blanchiment, a annoncé lundi licencier son directeur général pour le Danemark, à cause d’une affaire de frais bancaires exorbitants.

Visée par plusieurs enquêtes à cause d’une affaire portant sur le blanchiment entre 2007 et 2015 d’environ 200 milliards d’euros au travers de sa filiale estonienne, l’institution bancaire veille à éviter tout nouveau dérapage pour restaurer la confiance.

Quelque 87.000 clients danois ont placé de l’argent dans un portefeuille constitué majoritairement d’obligations pour lesquelles ils devaient payer des frais importants. Ils vont être dédommagés à hauteur de 400 millions de couronnes (53,6 millions d’euros) au total.

«Danske Bank a constaté que les clients qui ont investi dans le produit Flexinvest Fri au cours d’une période ont payé des frais trop élevés», a indiqué la banque dans un communiqué.

Jesper Nielsen, chef des opérations bancaires au Danemark avant d’être également directeur-général intérimaire entre octobre 2018 et fin mai 2019, «n’a pas suffisamment veillé à ce que le produit Flexinvest Fri soit adapté aux clients», a expliqué le président de Danske Bank, Karsten Dybvad, cité dans le communiqué.

A 16h00 (14h00 GMT), le titre Danske Bank était stable (-0,22%) à la Bourse de Copenhague dans un marché étale (-0,23%).

Le gendarme et le parquet financiers ont été saisis.

A lire aussi...