Viola Amherd et Karin Keller-Sutter entrent au Conseil fédéral

AWP

1 minutes de lecture

L’Assemblée fédérale a élu mercredi brillamment les deux parlementaires fédérales dès le premier tour.


© Keystone

Viola Amherd et Karin Keller-Sutter remplaceront Doris Leuthard et Johann Schneider-Amman au Conseil fédéral. L’Assemblée fédérale a élu mercredi brillamment les deux parlementaires fédérales dès le premier tour.

Les femmes seront désormais trois au gouvernement. Mais les hommes restent majoritaires avec quatre ministres.

Alors que l’élection pour le siège démocrate-chrétien semblait plus ouverte, Viola Amherd n’a pas eu à trembler. La conseillère nationale valaisanne de 56 ans a été élue d’emblée par 148 voix sur 240 bulletins valables.

Sa concurrente sur le ticket du PDC, la conseillère d’Etat uranaise Heidi Z’graggen, a obtenu 60 voix. Le président du PDC Gerhard Pfister en a recueilli 17. Il y a eu quinze voix éparses.

Le résultat de Viola Amherd est ainsi encore meilleur que celui Doris Leuthard. L’Argovienne avait été élue au gouvernement en 2006 aussi au premier tour, mais avec 133 voix. Il faut remonter à 1989 pour trouver une élection au Conseil fédéral dès le premier tour.

La succession de Johann Schneider-Ammann au Conseil fédéral a été pliée tout aussi vite, mais ce n’est pas une surprise. La conseillère aux Etats Karin Keller-Sutter de 54 ans était donnée ultra favorite.

Elle a décroché son ticket au gouvernement par 154 voix sur 237 bulletins valables. Taxé par certains de candidat alibi, son colistier sur le ticket PLR, le conseiller aux Etats nidwaldien Hans Wicki a obtenu 56 voix. Il y a eu 27 voix éparses.

La nouvelle conseillère fédérale n’est que la deuxième femme PLR à siéger au gouvernement. Seule Elisabeth Kopp l’a précédée à cette fonction.

Grâce à l’élection de mercredi, la Suisse orientale n’est plus laissée à l’écart du gouvernement. Avec Karin Keller-Sutter, St-Gall aligne désormais officiellement six conseillers fédéraux. L’Arc alpin n’a pas non plus été oublié. Viola Amherd est la quatrième représentante du Valais au Conseil fédéral.

Ueli Maurer élu président de la Confédération
Ueli Maurer présidera la Confédération l’an prochain. L’Assemblée fédérale a brillamment élu mercredi l’UDC zurichois de 68 ans par 201 voix sur 209 bulletins valables. Le chef du Département fédéral des finances succède au socialiste Alain Berset.
Sur les 232 bulletins distribués, huit ont porté le nom de personnalités diverses. Seize bulletins étaient blancs et sept nuls.
Avec ce résultat exceptionnel, Ueli Maurer fait mieux que tous les conseillers fédéraux depuis Jean-Pascal Delamuraz en 1988. Alain Berset avait engrangé l’an dernier 190 voix, Doris Leuthard en avait recueilli 188 un an plus tôt et Johann Schneider-Ammann avait été élu avec 196 voix en 2015.