Tokyo finit en léger repli, en attendant la Fed

AWP

1 minutes de lecture

Le Nikkei a cédé 0,08%, et l’indice élargi Topix a reculé de 0,21%.

La Bourse de Tokyo a terminé en petite baisse mardi, marquant une pause après deux séances positives, dans un climat attentiste avant une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed).

A l’issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,08% (-17,65 points) à 21.566,85 points, et l’indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a reculé de 0,21% (-3,45 points) à 1.610,23 points.

Du côté des devises, le dollar refluait à 111,20 yens, contre 111,55 yens lundi à la fermeture de la place tokyoïte, tandis que l’euro fléchissait à 126,22 yens, contre 126,47 yens, des mouvements défavorables à l’achat de titres de groupes exportateurs japonais.

«Le volume d’échanges a été faible, les investisseurs adoptent une attitude attentiste à quelques heures d’une réunion de la Banque centrale américaine», a commenté pour l’AFP Shinichi Yamamoto, courtier chez Okasan Securities à Tokyo.

L’institut monétaire devrait opter pour le statu quo et ne pas relever les taux d’intérêt, au vu des données économiques mitigées de ces dernières semaines.

«En outre, les donneurs d’ordres japonais ne veulent pas prendre de risque car les marchés seront fermés» jeudi, jour férié dans l’archipel, a ajouté M. Yamamoto.

Sur le front des valeurs, les compagnies d’électricité ont été à la peine sur fond de craintes que la hausse des cours du pétrole ne fassent grimper les coûts: Tokyo Electric Power (Tepco) a lâché 2,11% à 693 yens, et Chubu Electric Power 1,89% à 1.760 yens.

Parmi les autres titres phare, le secteur électronique a été délaissé: Nintendo a perdu 1,65% à 31.490 yens, et Sony 0,44% à 5.124 yens.

Le secteur bancaire s’est au contraire distingué, dans le sillage de Wall Street et d’un certain optimisme sur l’économie américaine: Sumitomo Mitsui Financial Group (SMFG) a pris 1% à 4.028 yens et Mitsubishi UFJ 0,64% à 574,8 yens.

Les constructeurs automobiles ont aussi évolué à rebours du marché: Toyota a avancé de 0,19% à 6.663 yens, Nissan de 0,16% à 952 yens et Honda de 0,65% à 3.076 yens.

A noter enfin, la dégringolade de Zozo (-11,30% à 2.000 yens), victime d’un abaissement de recommandation d’une maison de courtage. La plateforme de vente de vêtements en ligne a souffert depuis le début de l’année de la décision de plusieurs marques de quitter la vitrine de la société du milliardaire Yusaku Maezawa, en raison d’un différend concernant la politique tarifaire.