Les Bourses chinoises terminent la semaine à la hausse

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Hang Seng a pris 0,55%. Shanghai a terminé en hausse de 0,74% et Shenzhen a grimpé de 0,76%.

Les Bourses chinoises ont terminé la semaine en hausse, les investisseurs ayant été rassérénés par le ton d’apparence plus accommodant de la Banque centrale américaine (Fed) et par la perspective renforcée d’une résolution du conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis.

A la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a pris 0,55%, ou 145,84 points, pour terminer à 26’667,27 points.

En Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a terminé en hausse de 0,74%, ou 18,73 points, à 2553,83 points, et celui de Shenzhen a grimpé de 0,76%, ou 9,88 points, à 1313,36 points.

Une vague d’optimisme souffle sur les marchés asiatiques depuis un compte-rendu de la dernière réunion monétaire de la Banque centrale américaine mercredi laissant entendre qu’elle pouvait se permettre d’être «patiente» avant de continuer à remonter ses taux d’intérêt.

Ces nouvelles ont dopé Wall Street qui a entraîné les bourses chinoises dans son sillage.

«Les marchés attendent de voir si la nouvelle rhétorique de la Fed va se traduire en actes et si elle met effectivement sur pause» sa politique de resserrement monétaire, estime Dan Skelly, économiste pour Morgan Stanley, interrogé sur Bloomberg TV.

«C’est vraiment ce qu’on attend pour voir les marchés actions monter significativement», a-t-il ajouté.

Les marchés gardent aussi un oeil sur les prochains développements dans la résolution de la guerre commerciale sino-américaine, après trois jours de négociations qui ont été jugées productives des deux côtés.

Selon Bloomberg qui s’appuie sur des sources anonymes, une équipe de diplomates et le vice-premier ministre chinois Liu He vont se rendre à Washington à la fin du mois pour des négociations de haut niveau avec le représentant américain au Commerce Robert Lightizer et le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Côté valeurs, à Hong Kong, le fabricant de smartphones Xiaomi a pris 3,71% à 10,34 HKD, freinant une chute de 17% sur la semaine faisant suite à la fin d’un lock-up (blocage de vente des actions) de six mois après son introduction en Bourse il y a six mois.

En Chine continentale, les valeurs technologiques ont profité d’annonces de soutien de la part du gouvernement, selon Shen Zhengyang, analyste chez Northeast Securities.

L’opérateur China Unicom a pris 2,10% à 5,36 yuans et CITIC Guoan Information Industry a fini en hausse de 0,83% à 3,66 yuans.