Les Bourses chinoises montent légèrement, l’attentisme domine

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Hang Seng a progressé en clôture de 0,14% à 29’113,36 points. Shanghai a gagné 0,09%, tandis que Shenzhen finissait en hausse de 0,20% à 1700,94 points.

Les Bourses de Hong Kong et de Shanghai ont terminé vendredi en très légère hausse dans la foulée de forts gains à Wall Street, sur des marchés hésitants et attentistes après l’annonce d’un nouveau tour de négociations la semaine prochaine entre la Chine et les Etats-Unis.

A la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a progressé en clôture de 0,14% à 29’113,36 points.

En Chine continentale, l’indice composite de la place de Shanghai a gagné 0,09% à 3104,15 points, tandis que l’indice de référence à Shenzhen, deuxième place du pays, finissait en hausse de 0,20% à 1700,94 points.

Les marchés asiatiques ont été portés vendredi par la forte hausse de Wall Street la veille, et restaient soutenus par l’enthousiasme suivant la décision de la Réserve fédérale américaine (Fed) de geler ses relèvements de taux pour l’année.

Mais l’attentisme et la nervosité continuaient de dominer les Bourses chinoises, dans des marchés suspendus à la reprise la semaine prochaine des délicates négociations commerciales sino-américaines pour tenter de mettre fin à leur guerre douanière.

Des responsables américains se rendront les 28 et 29 mars à Pékin pour de nouveaux pourparlers.

La recherche d’un compromis pourrait cependant être compliquée par la crise des Boeing 737 MAX ainsi que par les propos du président américain Donald Trump, qui prône un maintien prolongé des surtaxes douanières américaines contre les marchandises chinoises même en cas d’accord.

Les investisseurs surveillaient aussi les nouveaux déboires du Brexit et de la Première ministre britannique Theresa May: l’Union européenne n’a accepté de reporter que de deux semaines, au 12 avril, la date-butoir pour l’adoption de l’accord de divorce entre Bruxelles et Londres.

A Hong Kong, les valeurs technologiques ont profité de l’engouement des investisseurs après l’envolée de l’action d’Apple la veille à New York.

Le fabricant de microcomposants électroniques AAC Technologies a bondi de 3,45% à 46,45 dollars hongkongais et le fabricant d’ordinateurs Lenovo de 2,16% à 7,08 dollars.

Le géant technologique Tencent, poids lourd de la cote, a gagné 0,55% à 365,00 dollars, en dépit de résultats décevants et d’un bénéfice en recul au dernier trimestre. L’assureur AIA a pris 1,11% à 77,10 dollars, la banque HSBC terminant stable (-0,08% à 64,75 dollars).

En Chine continentale, les marchés restaient fébriles dans l’attention des nouvelles négociations sino-américaines, qui «ont un immense impact» sur le marché, observe Li Daxiao, du courtier Yingda Securities.

«L’intensification des efforts pour parvenir à mettre en oeuvre un compromis (...) a déjà une influence positive sur les actions chinoises, le marché américain et l’économie mondiale», assure-t-il à l’AFP.

A Shanghai et Shenzhen, les titres liés à l’hôtellerie et au tourisme ont fortement monté, après la décision du gouvernement de prolonger de deux jours les congés nationaux du 1er mai en Chine. Un sursaut qui pourtant ne devrait pas se traduire par «des fluctuations spectaculaires sur les prochaines séances», avertit M. Li.

Le voyagiste China Youth Travel Service a gagné 5,1% à 17,18 yuans, son rival Zhongxin Travel Agency s’envolant même de 10% à 8,31 yuans.