Les Bourses chinoises en forte baisse à la clôture

AWP

1 minutes de lecture

Shanghai cédait 2,43%, tandis que Shenzhen perdait 3,41%. A environ une demi-heure de la clôture, l’indice Hang Seng reculait pour sa part de 0,8%.

Les Bourses de Chine continentale ont terminé jeudi en forte baisse, sur des craintes de resserrement de la politique monétaire de la banque centrale.

A Shanghai, l’indice composite a cédé 2,43% à 3123,83 points, tandis que la place de Shenzhen perdait 3,41% à 1688,25 points.

Les investisseurs paraissaient dépités à l’idée que la banque centrale chinoise puisse réduire ses injections de liquidités dans l’économie, à la suite de propos d’un vice-gouverneur de l’institut d’émission, Liu Guoqiang, qui a défendu une politique monétaire neutre.

Ces déclarations ont semblé conforter les conclusions d’une récente réunion du Bureau politique du Parti communiste au pouvoir, écartant un assouplissement monétaire en réponse à l’affaiblissement de l’activité lié entre autres à la guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Une récente amélioration de la conjoncture rend moins urgentes des mesures de soutien de la part des autorités.

«Les investisseurs ont désormais la conviction que la politique monétaire a changé», a observé Zhang Gang, stratège à la maison de courtage Central China Securities.

A environ une demi-heure de la clôture, l’indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong reculait pour sa part de 0,8%.