Le pétrole poursuit sa chute en Asie

AWP

1 minutes de lecture

Le WTI cédait 11 cents à 65,70 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le Brent, référence européenne, reculait de 34 cents à 76,45 dollars.

Les cours du pétrole continuaient de reculer, lundi en Asie, en raison de la hausse de la production américaine et du possible assouplissement des quotas de production de l’Opep et de ses partenaires.

Vers 05h15 GMT, le baril de light sweet crude (WTI), référence américaine du brut, pour livraison en août, cédait 11 cents à 65,70 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en août, reculait de 34 cents à 76,45 dollars.

Les acteurs du marché attendent toujours d’en savoir plus sur l’avenir de l’accord de limitation de la production qui unit l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à dix autres pays, dans le but affiché de faire remonter les prix.

L’Arabie saoudite et la Russie ont récemment signalé envisager de relever leur production, une piste qui sera explorée lors de la prochaine réunion de l’Opep fin juin à Vienne.

«Les marchés sont nerveux et pensent que la réponse de l’Opep sera d’augmenter le volume de barils», a déclaré dans une note aux clients Stephen Innes, d’OANDA.

Les ministres du Pétrole d’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis et du Koweït ont appelé samedi dans un communiqué, à l’issue d’une réunion, à «un partenariat durable» dans l’intérêt des consommateurs et des producteurs.

Les cours du pétrole avaient déjà reculé vendredi, sous l’effet de craintes grandissantes quant aux conséquences qu’aurait une guerre commerciale entre les Etats-Unis et ses principaux partenaires sur la croissance et la demande.

Le Brent de la mer du Nord pour livraison en août, avait fini à 76,79 dollars, en baisse de 77 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) avait cédé 1,23 dollar à 65,81 dollars.