La chronique des marchés de Vontobel au 21 janvier

Jean Frédéric Nussbaumer, Vontobel

2 minutes de lecture

Marchés US fermés, Eurostoxx -0,24%, SMI +0,04%.

Wall Street reste fermée en ce jour de Martin Luther King, durant lequel les Etats-Unis rendent hommage à cette figure emblématique des droits civils. Orphelines de leur grande sœur, les bourses européennes clôturent légèrement dans le rouge, dans des volumes d’échanges fort faibles. Notons que le secteur du luxe souffre. Voyons comment il se comporte aujourdui, Donald Trump s'est engagé durant la nuit auprès d'Emmanuel Macron à ne pas imposer de sanctions en riposte à la taxe française sur les géants d'internet. Les discussions vont se poursuivre pour trouver un compromis sur une taxation internationale. Les deux présidents ont convenu de laisser les négociations se poursuivre jusqu'à la fin de l'année dans le cadre de l’OCDE. «Excellente discussion avec Donald Trump sur la fiscalité du numérique», a tweeté le président français. «Nous allons travailler ensemble sur un bon accord pour éviter toute escalade des tarifs».

On fait un premier pointage sur les résultats de sociétés aux Etats-Unis. Jusqu'à présent, seules 9% des compagnies du S&P 500 ont publié leurs comptes trimestriels et 72% d'entre elles ont fait mieux que prévu en termes de bénéfices. 63% des sociétés ayant publié ont aussi fait mieux que prévu en ce qui concerne leurs ventes, selon les données compilées par le cabinet Factset. Malgré cela, les analystes s'attendent encore à un recul de 2,1% des profits du S&P 500 pour ce trimestre en comparaison avec le même trimestre de 2018. Au-delà des comptes du dernier trimestre de 2019, les investisseurs seront très attentifs aux prévisions des dirigeants pour 2020, dont les analystes attendent un rebond des bénéfices, qui ont globalement stagné en 2019 sur fond de ralentissement de la croissance mondiale et de conflit commercial Etats-Unis-Chine. Ces dernières semaines, plusieurs acteurs du secteur des semi-conducteurs (Micron Techno et le taiwanais TSMC), considérés comme des indicateurs avancés du secteur de la technologie, ont évoqué une amélioration en vue, en raison de la mise en place des réseaux 5G. Leurs commentaires ont contribué à soutenir le secteur technologique, qui a déjà été principal moteur de la hausse de la Bourse américaine en 2019.

Le Forum économique de Davos démarre aujourd'hui avec son défilé de pointures politiques, activistes, économiques et financières. Une enquête montre que, pour la première fois, les cinq préoccupations majeures sont toutes environnementales (météo extrême, échecs sur le front climatique, catastrophes naturelles, perte de biodiversité et impact de l'activité humaine sur l'environnement).

Boeing négocie un prêt de 10 milliards de dollars avec ses banques pour faire face aux coûts liés aux déboires du B737MAX, a appris Reuters. ThyssenKrupp aurait retenu trois consortiums composés de fonds d'investissement pour sa division ascenseurs, qui pourrait valoir 15 milliards d’euros. Le concurrent Kone aurait jusqu'à la fin du mois pour éventuellement se positionner. Le patron de Google propose un moratoire sur la reconnaissance faciale. Lonza, Logitech et Galenica dépassent les attentes trimestrielles, tandis qu'UBS Group manque la cible et revoit en baisse ses prétentions de moyen terme. Le titre UBS en recul de 5,7%. Lonza progresse de 2,6%, Logitech de 0,9%.

L'indice ZEW de confiance des milieux financiers allemands sera scruté de près à 10h00. Ce matin, la Banque du Japon a maintenu le statu quo sur ses taux directeurs tout en relevant ses prévisions économiques avec une croissance envisagée à 0,9% cette année, contre 0,7% précédemment. Netflix publie ses résultats ce soir après la clôture de Wall Street.

Cette nuit et ce matin en Asie, les entreprises asiatiques liées à la consommation et au tourisme chutent en raison de l'inquiétude croissante concernant l'impact du coronavirus chinois sur les plans de voyage pour le Nouvel An lunaire. Hong Kong chute de 2,69%, Shanghai de 1,41%, de concert avec le yuan. Les investisseurs reviennent du coup dans les valeurs dites «refuges», le rendement de l’emprunt US à 10 ans recule à 1,79%, l’or remonte quelque peu, à 1560 dollars l’once et le pétrole recule à 58,06 dollars le baril de WTI Light Crude. En Europe, les indices ouvrent en recul de 1% alors que le future SPX abandonne 15 points.