Hong Kong s’approche encore des 33'000 points

AWP

2 minutes de lecture

Nouveau record de clôture pour le Hang Seng. Shanghai et Shenzhen restent dans le vert.

La Bourse de Hong Kong a fini mercredi sur un nouveau record de clôture, portée par l'optimisme concernant les résultats d'entreprise et malgré un début de séance en repli, les Bourses de Shanghai et Shenzhen terminant également dans le vert.

L'indice Hang Seng a progressé de 0,08%, soit 27,99 points, pour terminer à 32’958,69 points.

L'indice composite de référence de Shanghai a gagné 0,37%, soit 12,97 points, à 3’559,47 et l'indice composite de Shenzhen a pris 0,51%, soit 9,94 points, à 1’960,93 points.

UNE REMONTÉE EN FIN DE SÉANCE

Comme la plupart des autres places financières régionales, Hong Kong a inversé la tendance en cours de séance, réussissant à poursuivre son envolée qui lui a permis de prendre plus de 10% depuis le début de l'année.

L'optimisme à l'égard de l'économie mondiale - renforcé cette semaine par le Fonds monétaire international -, de solides résultats d'entreprises et les réductions d'impôts de Donald Trump ont contribué à une poussée des actions mondiales que beaucoup espèrent voir se poursuivre.

LE SOUTIEN DU GOUVERNEMENT

"La saison des résultats se passe incroyablement bien et le "shutdown" vendredi (la fermeture partielle d'administrations fédérales aux Etats-Unis) a été résolu (lundi), nous avons donc le gouvernement derrière nous pour les prochaines semaines", a indiqué Phil Orlando, investisseur chez Federated Investors lors d'un entretien avec Bloomberg News.

BÉNÉFICES BIEN AU-DESSUS DES ATTENTES

"Mais la raison pour laquelle le marché boursier est en hausse est tout simplement que les investisseurs réfléchissent au fait que les bénéfices sont bien meilleurs que prévu, a-t-il ajouté. Un phénomène que certains analystes décrivent comme une "peur de passer à côté" des opportunités de gains est venue s'ajouter à la frénésie d'achat d'actions.

Les firmes énergétiques ont été parmi les plus performantes après que les prix du pétrole ont bondi de près de 1,5% mardi grâce aux troubles persistants dans le Moyen-Orient, alors que le dollar moins cher rendait l'achat plus abordable.

BOND DE PETROCHINA ET SINOPEC

PetroChina a grimpé de 5,25% à 6,21 dollar de Hong Kong (0,65 euro), Sinopec de 4,58% à 6,85 HKD et CNOOC de 3,05% à 12,82 HKD.

Cependant, après une semaine de hausse des prix du pétrole, Michael McCarthy, directeur de la stratégie chez CMC Markets à Sydney, prévient que "le marché attend depuis longtemps un recul".

Parmi les autres titres, Bank of China a augmenté de 3,07% à 4,70 HKD et China Life Insurance de 1,89% à 26,95 HKD. HSBC était en hausse de 0,18% à 85,85 HKD.

Mais il y a eu des pertes. Tencent a chuté de 1,18% à 469 HKD et China Construction Bank 0,46% à 8,73 HKD. AAC Technologies a perdu 1,46% à 135 HKD.

CITIC SECURITIES DÉCOLLE À SHANGHAI

La Bourse Shanghai a prolongé sa série de séances positives, atteignant un nouveau sommet en deux ans, soutenue par les valeurs des sociétés de courtage, même si les analystes ont averti des risques de prises de bénéfice dans le secteur.

"Les marchés restent forts, mais il y a toujours des risques de repli après un long cycle", a déclaré Zhang Qi, analyste chez Haitong Securities.

Citic Securities cotée à Shanghai a pris 8,06% à 22,92 yuans (2,92 euros) et GF Securities cotée à Shenzhen 5,55% à 20,16 yuans.

LES TECHNOS À LA FÊTE

Le secteur technologique a progressé, faisant fi de la chute de Leshi Internet Information & Technology, qui a repris ses échanges mercredi.

Leshi Internet Information & Technology, cotée à Shenzhen, a dévissé de 10% à 13,80 yuans après neuf mois de suspension de cotation imposés par une pénurie de liquidités résultant d'une diversification rapide dans plusieurs secteurs.

Ireader Technology, coté à Shanghai, a bondi de 6,27% à 44,89 yuans.