Hong Kong rebondit, Shanghai à l’équilibre, l’emploi américain rassure

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Hang Seng a terminé sur une hausse de 0,47% à 30.077,15 points. Shanghai a fini en très léger repli de 0,05% à 3.244,81 points, et Shenzhen a perdu 0,55% à 1.770,20 points.

La Bourse de Hong Kong a rebondi légèrement lundi, tandis que la place de Shanghai clôturait quasiment à l’équilibre, dans des marchés quelque peu rassérénés par de bons chiffres sur l’emploi américain publiés avant le week-end, signe encourageant dans une conjoncture mondiale morose.

A la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a terminé sur une hausse de 0,47% à 30’077,15 points. C’est la première fois depuis juin qu’il dépasse en clôture la barre des 30’000 points.

En Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a fini en très léger repli de 0,05% à 3244,81 points, et la Bourse de Shenzhen, deuxième place du pays, a perdu 0,55% à 1770,20 points.

Les trois Bourses chinoises étaient restées fermées vendredi en raison d’un jour férié.

La reprise des échanges lundi est intervenue sur fond d’optimisme accru quant à l’issue des discussions commerciales entre Washington et Pékin après de nouveaux pourparlers la semaine dernière, et dans un marché rassuré par le rebond plus fort qu’attendu des créations d’emplois aux Etats-Unis.

«La croissance mondiale devrait s’améliorer au second semestre, les politiques fiscales et monétaires continuent de soutenir les marchés, la guerre commerciale s’apaise», se réjouit Shane Oliver, stratégiste chez AMP Capital Investors, cité par Bloomberg.

A Hong Kong, le géant internet Tencent, poids lourd de la cote, a bondi de 1,12% à 380,20 dollars hongkongais, tandis que la compagnie aérienne Cathay Pacific prenait 0,58% à 13,84 dollars et le groupe électronique Q Technology s’envolait de 10,05% à 9,09 dollars.

Les groupes pétroliers, à l’image des géants étatiques CNOOC (+3,47% à 14,90 dollars) et Petrochina (+1,34% à 5,28 dollars) ont grimpé à l’unisson des cours du baril de brut. En revanche, signe d’un marché contrasté, l’opérateur télécoms China Mobile a cédé 1,45% à 78,25 dollars.

En Chine continentale, les Bourses restaient cependant pénalisées par «des ajustements à court terme», des prises de bénéfices succédant à la forte hausse de la semaine dernière, soulignait Zhang Yanbing, du courtier Zheshang.

Les valeurs financières étaient à la peine, à l’image de la maison de courtage CITIC Securities (-2,65% à 25,31 yuans) et d’Everbright Securities (-3,59% à 13,98 yuans).

Les groupes chimiques, eux, ont profité des perspectives d’une hausse des prix des produits après l’annonce de la fermeture d’un vaste parc industriel suite à une explosion meurtrière en mars. Zhejiang Longsheng a pris 10% à 25,30 yuans et Lomon Billions 6,73% à 19,19 yuans.