Hong Kong et Shanghai finissent en baisse

AWP

1 minutes de lecture

L’indice Hang Seng a terminé en repli de 0,93%. En Chine continentale, Shanghai a cédé 1,60% et Shenzhen a perdu 2,19%.

Les Bourses chinoises ont clôturé dans le rouge jeudi dans un contexte d’inquiétudes persistantes sur la conjoncture internationale, malgré un rebond de l’inflation au mois de mars laissant espérer une reprise de la seconde économie mondiale.

A la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a terminé en repli de 0,93% à 29’839,45 points.

En Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a cédé 1,60% à 3189,96 points, et la Bourse de Shenzhen, deuxième place du pays, a perdu 2,19% à 1740,37 points.

Les investisseurs sont restés attentifs aux derniers développements concernant les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Mercredi, le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin a affirmé que Washington ne se fixait pas «de date butoir arbitraire» pour arriver à un accord.

Sur la place de Hong Kong, le secteur de l’énergie est l’un des grands perdants, après un recul des prix du pétrole et la publication de données montrant une augmentation des réserves de brut aux Etats-Unis.

Le géant pétrolier CNOOC a plongé de 2,28% à 14,58 dollars hongkongais, PetroChina a cédé 1,34% à 5,16 dollars, tandis que Sinopec a limité les pertes (-0,32%) à 6,23 dollars.

En Chine continentale, l’indice des prix à la consommation a bondi en mars sous l’effet de la hausse des prix du porc et des légumes, tandis que les prix des produits manufacturés ont également augmenté.

Cette reprise, qui peut laisser espérer un début de retournement de conjoncture dans la deuxième économie mondiale, laisse cependant les analystes prudents.

«Comme le ralentissement économique ne s’est pas inversé, la banque centrale chinoise devrait maintenir sa politique monétaire souple et prendre de nouvelles mesures de relance», estime Zhang Gang du cabinet Central China Securities.

Les fortes capitalisations de la place de Shanghai ont été à la peine, les investisseurs ayant récupéré leurs profits.

Le géant de l’alcool Kweichow Moutai a ainsi chuté de 2,40% à 925,20 yuans, les assurances Ping An 1,61% à 80,71 yuans.

Dans le secteur des télécoms, ZTE a cédé 3,52% à 30,39 yuans et China Unicom 2,22% à 6,62 yuans.