Hong Kong dans le vert, Shanghai et Shenzhen dans le rouge à la clôture

AWP

1 minutes de lecture

Le Hang Seng a terminé en sensible hausse (0,19%) à 29’605,01 points, après quatre jours de repli. Shanghai a cédé 1,20% et Shenzhen 1,33%.

Les Bourses chinoises ont clôturé en baisse vendredi sur fond de craintes de resserrement de la politique monétaire à Pékin et d’inquiétudes constantes au sujet de l’économie mondiale.

A la Bourse de Hong Kong, l’indice Hang Seng a terminé en sensible hausse (0,19%) à 29’605,01 points, après quatre jours de repli.

En Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a cédé 1,20% à 3086,40 points.

Shenzhen, deuxième place du pays, a également terminé dans le rouge, reculant de 1,33% à 1665,80 points.

A Hong Kong, les investisseurs ont été encouragés par une série de bénéfices meilleurs que prévu à Wall Street notamment des titans américains Facebook, Microsoft et Amazon.

«Malgré des résultats positifs qui ont massivement profité aux actions aux Etats-Unis, il est difficile d’ignorer (...) le décalage entre l’économie américaine qui bouillonne, et l’eau glacée qui coule ailleurs dans le monde», estime l’analyste Stephen Innes du cabinet SPI Asset Management.

Une première estimation sur le Produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis au premier trimestre est par ailleurs très attendue vendredi.

Le géant de l’internet Tencent - poids lourd de la cote à Hong Kong - a gagné 0,31% à 384 dollars hongkongais (HKD), le fabricant d’ordinateurs Lenovo 1,38% à 7,33 HKD et le fabricant de microcomposants intégrés AAC 2,58% à 53,70 HKD.

En Chine continentale, au lendemain d’une forte baisse pour les Bourses, «le marché a conservé les pertes de la veille», relève, dans une note, le courtier Guangzhou Wanlong Securities.

«Les actions de sociétés à forte capitalisation comme celles des banques et des compagnies d’assurance ont encore subi des ajustements au moment où les investisseurs perdent leur appétit pour le risque», estime-t-il.

Ainsi, la banque Ping An a cédé 2,41% à 13,79 yuans et China Merchants Bank a plongé de 3,02% à 34,36 yuans.

Et ce, au moment où les négociations commerciales avec Washington doivent reprendre la semaine prochaine.

Les secteurs du fer et de l’acier ont été à la peine, le groupe métallurgique Baotou Steel Union a dégringolé de 2,81% à 1,73 yuan et le producteur d’acier Beijing Shougang, listé à Shenzhen, a plongé de 7,71% à 4,19 yuans.