Bonds Europe: le marché prisé en plein stress monétaire aux USA

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’emprunt à 10 ans de l’Allemagne (Bund) a reculé, à -0,514% contre -0,478% mardi.

Le marché de la dette s’est nettement détendu mercredi, les inquiétudes occasionnées par les tensions sur les coûts d’emprunts à court terme aux États-Unis générant un mouvement de repli sur les actifs obligataires refuge.

«Il y a un stress sur le marché monétaire américain et la Réserve fédérale américaine est en train d’essayer d’éteindre l’incendie mais n’a pas réussi pour l’instant», a expliqué à l’AFP Eric Vanraes, gérant obligataire de la banque suisse Eric Sturdza.

«Et ces craintes se répercutent sur le marché obligataire», qui joue son rôle traditionnel de refuge, a-t-il complété.

La Fed de New York est de nouveau massivement intervenue mercredi pour éviter une forte hausse des coûts d’emprunts à court terme pour les banques et les entreprises en injectant 75 milliards de dollars à travers son outil de prises de fonds en pension à un jour (repo) pour un peu plus de 80 milliards de dollars demandés par les banques et entreprises.

La veille, la Fed avait déjà mis 53 milliards de dollars, intervenant pour la première fois depuis la crise de 2008 sur les marchés monétaires.

«Cela génère beaucoup d’incertitudes car cela met immédiatement sous pression les plus endettés, il ne faut donc pas que cela dure longtemps», a développé M. Vanraes.

«Il y a un effet de domino potentiellement inquiétant», a-t-il ajouté.

«Les investisseurs attendent des explications sur ce que fait la Fed pour ramener le calme, pour savoir s’il s’agit d’un épiphénomène ou de quelque chose de plus grave. Cela relègue même au second plan les décisions de ce soir en matière de taux directeurs à l’issue de la réunion de deux jours de la banque centrale», selon l’expert.

Sur ce dernier point, Jerome Powell, le président de l’institution, devrait annoncer dans la soirée une légère baisse des taux d’intérêt pour compenser les risques que font peser les tensions commerciales sur l’économie américaine.

A 18H00 (16H00 GMT), le taux d’emprunt à 10 ans de l’Allemagne (Bund) a reculé, à -0,514% contre -0,478% mardi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Le rendement de même maturité de la France a également baissé à -0,231%, contre -0,186%, tout comme celui de l’Espagne, à 0,221% contre 0,278%, et celui de l’Italie, à 0,872% contre 0,917%.

Au Royaume-Uni, le taux d’emprunt à 10 ans a reflué à 0,636%, contre 0,690%.

Aux États-Unis, le taux à dix ans baissait également nettement à 1,751%, contre 1,801%, à l’instar de celui à 30 ans, à 2,218% contre 2,268%. Le taux à deux ans s’affichait pour sa part à 1,678%, contre 1,725%.