Bonds Europe: le marché de la dette garde son calme

AWP

1 minutes de lecture

Le taux d’emprunt à 10 ans de l’Allemagne a fini quasiment inchangé à 0,023% contre 0,028% jeudi.

Les taux d’emprunt ont peu varié vendredi en zone euro, restant presque insensibles aux dernières données encourageantes sur l’inflation européenne, qui ont été neutralisées par celles du rapport mensuel sur l’emploi américain.

«Nous avons assisté ce (vendredi) matin à une hausse de deux points de base» du taux allemand à dix ans, qui fait référence, «dans le sillage d’une progression des marchés actions européens», a relevé auprès de l’AFP Guillaume Truttmann, gérant crédit chez Meeschaert Asset Management.

Le taux annuel d’inflation a dépassé les attentes en avril dans la zone euro, progressant à 1,7% contre 1,4% en mars, en partie alimenté par le rebond observé en Allemagne.

Ces chiffres sont ressortis «au-dessus des attentes» mais n’ont «pas eu d’impact réel sur la dynamique du jour», a-t-il complété, car les investisseurs n’ont pas été surpris par leur bonne orientation après le rebond plus fort que prévu des prix à la consommation allemands publié mardi.

Les taux souverains sont toutefois repartis à la baisse en début d’après-midi, éliminant totalement leur hausse de début de journée pour finalement se stabiliser.

Cela s’est produit «parallèlement à la publication du rapport sur l’emploi américain» qui a été «relativement bon avec des créations d’emplois supérieures aux attentes, un chômage inférieur aux attentes et un salaire horaire moyen également inférieur aux attentes», a expliqué M. Truttmann.

Pour la première fois depuis presque cinquante ans, le taux de chômage aux États-Unis est tombé à 3,6% en avril. Les créations d’emplois ont de nouveau été très soutenues à 263.000, dépassant largement les attentes.

À 18H00 (16H00 GMT), le taux d’emprunt à 10 ans de l’Allemagne a fini quasiment inchangé à 0,023% contre 0,028% jeudi à la clôture du marché secondaire, où s’échange la dette déjà émise.

Celui de la France a suivi la même trajectoire, terminant à 0,369% contre 0,371%.

Celui de l’Italie a terminé à 2,557% contre 2,549%.

Celui de l’Espagne a légèrement reflué à 0,979% contre 0,991%.

En dehors de la zone euro, le taux d’emprunt britannique a progressé à 1,216% contre 1,182% jeudi.

Aux États-Unis, le rendement à 10 ans bougeait peu à 2,536% contre 2,541% jeudi, tout comme celui à 30 ans, à 2,933% contre 2,930%. Celui à deux ans s’établissait de son côté à 2,341% contre 2,345%.