Microcapitalisme

Prix Turgot 2017

1 minutes de lecture

  François-Xavier Oliveau, Editions Puf.

François-Xavier Oliveau : Ancien dirigeant de startup et de PME, François-Xavier Oliveau accompagne les dirigeants d’entreprises. Diplômé de Centrale, Sciences Po et Harvard, il contribue aux réflexions de « think tanks » sur les interactions entre technologie, entreprise et système politique.

 

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Alain Brunet

Lorsqu’un petit livre rouge apparaît (d’autant plus s’il est question de capitalisme), on ne peut s’empêcher de l’associer à un illustre prédécesseur. Il s’agit bien ici de capitalisme, voire même d’«ultracapitalisme». François-Xavier Oliveau inaugure la nouvelle collection lancée par les PUF sous la direction de Gaspard Koenig. Le lecteur sera sans doute déconcerté, mais nullement déçu de la mise en lumière de ce qu’est réellement l’économie dite «du partage» (comme Airbnb, Blablacar.) L’individu, acteur central sur un marché de concurrence pure et parfaite, rompt avec les règles des anciens modes de travail et devient maître de son activité. Avec les nouvelles technologies, il ringardise la règle des trois unités du salariat: un métier défini, un temps spécifié dans un lieu dédié. Les conséquences sont radicales sur le marché du travail. Un exemple: la banque Goldman Sachs employait 600 traders actions en 2000 ; ils ne sont plus que deux. François-Xavier Oliveau redéfinit une société micro-capitaliste reposant sur un nouveau pacte social, où chacun est libre de gérer son temps, ses ressources. Grâce aux plates-formes, une chambre, une voiture, un toit équipé de capteurs solaires deviennent des actifs que chacun peut valoriser. Il n’hésite pas à oser des analogies qui frappent: le système de répartition actuel des retraites serait assimilable à une pyramide de Ponzi! Il s’agit bien d’un manifeste, mais argumenté, avec des vrais chiffres et des personnes réelles.

Jean Louis Chambon La révolution technologique bouleverse nos façons de travailler, d’utiliser le capital et de produire de la richesse. L’économie des plateformes fait de chacun des «micro-capitalistes», acteurs d’un univers hyperconcurrentiel. Les plateformes digitales et collaboratives permettent aux PME de concurrencer directement les grands groupes. 16TMicro-capitalisme16T présente sous forme de blog ces bouleversements et propose une refonte en profondeur du pacte social, fondé en 1945, qui combine liberté individuelle et solidarité universelle, production et consommation. Liberté accrue d’entreprendre et de participer à la vie économique, revenu universel, système fiscal simple et lisible, refonte des politiques du logement, de la formation ou de la santé, sont quelques-unes des propositions qui composent un système cohérent et adapté à la nouvelle donne économique.

Imprimer