La comédie (in)humaine

Présélection prix Turgot 2018

1 minutes de lecture

Nicolas Bouzou et Julia de Funès, Editions L’Observatoire.

 

Docteur en philosophie également diplômée en RH, Julia de Funès est notamment l’auteur de Socrate au pays des process (Flammarion). Economiste et essayiste, directeur du cabinet de conseil Astérès, Nicolas Bouzou est l’auteur d’une dizaine d’ouvrages, dont le très remarqué Le travail est l’avenir de l’homme (Editions de l’Observatoire).

L'avis du Club de présélection du prix Turgot
Jean-Jacques Pluchart

Le travail demeure le thème privilégié de l’activité économique et sociale de rentrée.

Les projets de loi portés par la Ministre Muriel Penicaud, la loi «avenir professionnel» (formation, allocation chômage, etc…) alimentent les réflexions de l’ensemble des parties prenantes, à la fois sur le sens et l’avenir du travail.

Semblablement les publications en la matière occupent un rang de choix: la priorité donnée au travail et à l’emploi pour la compétitivité nationale est peu contestée. Mais de quel travail parle-t-on, public ou privé, précaire ou choisi?

Le contenu des activités professionnelles manque de sens et l’affectio societatis pour l’Entreprise, s’érode et certains évoquent le monde de l’absurdité du travail grandissant.

C’est précisément cette réflexion que propose ce nouveau duo d’auteurs, réunissant une philosophe et un économiste de grands talents.

Ainsi au fil des pages se dessine un tableau sans concession de cette tragi-comédie, porté par les dérives d’un management contreproductif «du monde ancien», accompagné de dysfonctionnements divers et variés qui font fuir les talents au lieu de les attirer dans les organisations productives, Entreprises, grandes ou petites qui se cherchent encore et toujours «un objet social digne du XXIe siècle».

Pour les auteurs ces vieux modèles d’organisation sont avant tout la conséquence d’une forme d’illusion collective qui substitue l’impérieuse nécessité d’une réforme de fond à des gadgets, séminaires plus ou moins exotiques, innovations douteuses, séances de créativité forcées…etc.

Le grand mérite des auteurs est de proposer à la lumière de leur riche expérience de consultants en Entreprises, des pistes d’actions recouvrant quinze propositions et valorisant cinq qualités: la capacité à innover, l’audace, le courage, la simplicité et la confiance.

Travailler mieux et être «heureux au travail» pour retrouver la part de rêve déjà perceptible dans la devise Kantienne des lumières: «sapere aude …ose savoir»…..

Les auteurs, défenseurs acharnés de la libre Entreprise confirment leurs convictions selon laquelle le plus court chemin pour redonner du sens à leur travail passe par la liberté d’expression de l’intelligence critique des salariés.

Une comédie (in)humaine, certes…..mais pour laquelle l’Entreprise «…demeure le plus fabuleux outil…» pour permettre à chacun de se réaliser et donner un sens à sa vie au travail et donc à sa vie tout simplement.