Wells Fargo limite la casse avec ses rachats de titres

AWP

1 minutes de lecture

Le bénéfice net et le chiffre d’affaires reculent mais pas le résultat net par action, se qui n’empêche pas de décevoir Wall Street.

La banque américaine Wells Fargo a enregistré un recul de son bénéfice net et de son chiffre d’affaire au 4e trimestre par rapport à la même période un an avant mais a fait grimper son résultat net par action grâce notamment à ses rachats de titres.

Le bénéfice net trimestriel s’est replié de 1,6% à 6,1 milliards de dollars pour un chiffre d’affaires en retrait de presque 5% à 22,1 milliards de dollars.

Le titre chutait de 2,45% mardi à 15H50 GMT à Wall Street à 47,24 dollars.

Le bénéfice net par action ajusté, référence en Amérique du Nord, a pu en revanche progresser à 1,21 dollar contre 1,16 dollar au 4e trimestre 2017, notamment du fait d’une réduction du nombre de titres sur le marché.

La banque basée à San Francisco a en effet racheté cette année pour 17,9 milliards de dollars de parts (dont 7,30 milliards au dernier trimestre), plus du double des titres rachetés en 2017.

Sur le trimestre, le volume des prêts à décru de 1% --soit 5,5 milliards de dollars-- à 946,3 milliards. Les prêts immobiliers, point fort de Wells Fargo, sont en repli de 28% par rapport au dernier trimestre 2017 à 38 milliards de dollars à cause de la montée des taux d’intérêt.

Sur l’année, le bénéfice net est en légère hausse de 0,9% à 22,4 milliards de dollars tandis que le chiffre d’affaires s’est replié de 2,2% à 86,4 milliards.

La banque californienne qui tente de se remettre de scandales à répétition sur ses pratiques commerciales douteuses et a annoncé en septembre la suppression de plus de 25.000 emplois dans les trois prochaines années, a fermé 93 agences au dernier trimestre et 300 sur l’année.

Dans un communiqué, le PDG Tim Sloan a insisté sur la volonté de l’institution financière de «devenir une meilleure banque». Wells Fargo a fait des donations de 400 millions de dollars à plusieurs initiatives caritatives, a-t-il souligné.