Six lauréats récompensés par la Fondation Lombard Odier

Communiqué, Lombard Odier

3 minutes de lecture

Le Prix des Voyages Extraordinaires a été attribué à six jeunes originaires des cantons du Jura, de Fribourg et de Genève pour 5 voyages dont le sens et le contenu ont séduit le jury.

Cette édition anniversaire, célébrée à l’Agora Lombard Odier du campus de l’EPFL, marque également l’histoire d’un prix qui, en une génération, a permis à une centaine de Romands de réaliser un voyage extraordinaire.

«Le Prix des Voyages Extraordinaires a toujours encouragé la découverte de cultures différentes, l’esprit d’ouverture, la compréhension du monde qui nous entoure et le respect d’autrui à un moment exceptionnel pour un jeune à l’aube de sa vie professionnelle», déclare Patrick Odier, Président de la Fondation Lombard Odier. «Cette année encore, nous avons été très heureux de découvrir des projets porteurs de sens et qui laisseront sûrement une empreinte durable aux lauréats».

Le 20e Prix des Voyages Extraordinaires de la Fondation Lombard Odier récompense 6 Romands originaires des cantons du Jura, de Fribourg et de Genève pour 5 voyages dont le sens et le contenu ont séduit le jury. Des projets soigneusement sélectionnés parmi les 40 dossiers émanant de 66 élèves différents issus des filières post-obligatoires. La remise des prix s’est déroulée à l’Agora Lombard Odier de l’EPFL jeudi 16 mai en présence des membres du jury, d’anciens lauréats, et de Marco Simeoni, Président de la Fondation Race for Water et parrain de cette édition anniversaire, dont les expéditions autour du monde en faveur de l’environnement sont sources d’inspiration.

Au programme des lauréats 2019: permaculture et vie en communauté à travers le monde, voyage en Orient à travers ses bazars de légende, et surtout, découverte de soi. Car c’est le propre de ce prix que de permettre à ces jeunes de grandir et de se découvrir. Comme en témoigne Dorian Pajic, lauréat en 2011, avec un voyage à travers les vignobles d’Amérique du Sud: «Cette expérience m’a permis de découvrir le travail de la vigne, mais aussi le caractère chaleureux et la générosité des Sud-Américains. Ce voyage m’a conforté dans ma volonté de poursuivre des études d’œnologie, métier que j’exerce aujourd’hui, avec passion. Je repense souvent à la chance qu’a été pour moi la découverte d’une autre culture autant humaine que viticole».

Crée à l’occasion du bicentenaire de Lombard Odier en 2000, et destiné à l’ensemble des jeunes de Suisse romande en fin de scolarité post-obligatoire, le Prix des Voyages Extraordinaires a permis à 101 jeunes de réaliser le voyage de leur rêve dans 65 pays différents, tout en partageant leur récit avec le grand public à travers différents canaux médiatiques. A l’occasion de cette 20ème édition, la Fondation Lombard Odier a lancé un nouveau site internet qui permettra non seulement de suivre les lauréats 2019, mais également de revivre les expéditions passées.

5e prix: Manon Cuenot, Ecole Cantonale de culture générale de Délémont, Jura

«Partir à la découverte de la permaculture et la vie communautaire»

Jeune, motivée et engagée face aux problèmes écologiques et au réchauffement climatique, Manon Cuenot, de l’école de culture générale de Delémont souhaite partir à la découverte et s'immerger totalement dans la vie de trois fermes et y découvrir la vie en communauté. Elle travaillera ainsi 3 mois dans chacune de ces fermes – en Californie, à Hawaii et en Allemagne – sur le principe du «worktrade», soit d’offrir son travail en échange du gîte et du couvert.

4e prix: Lucie Widmer, Collège de Gambach, Fribourg

«Tirer la diagonale de l’Europe à vélo – 4500km sur la route des pèlerins»  

Envie déclenchée suite à la lecture d'«Eloge de l'énergie vagabonde», et un désir d'approfondissement de la pensée et découverte de soi-même, Lucie Widmer, du collège de Gambach va faire un trajet à travers l’Europe à vélo; de la Norvège à l'Espagne. Dans ce voyage, c’est le chemin non la destination qui importe, dans une quête à la fois intérieure et extérieure. A la fois une recherche de soi-même, de ses limites et de leur dépassement, mais aussi de rencontres, d’échanges et de découverte.

3e prix: Joyce Dworak, Collège Sainte-Croix, Fribourg

«Découvrir mon pays de jeunesse en tant que jeune femme indépendante»

Joyce Dworak, du collège Sainte-Croix, va retourner au Ghana, pays d'origine que sa mère a dû quitter lorsqu'elle avait onze ans. Elle cherche à renouer avec ses racines en s'immergeant dans la vie du pays, des gens, de la culture et de la langue, en se déplaçant à l'intérieur du pays. Ce voyage de 2 mois aura comme thèmes la langue, l’art, la famille et l’écriture ; ayant déjà écrit un roman pour son travail de maturité, Joyce souhaite continuer à écrire, chose qu’elle fera durant le voyage par un mémoire.

1er prix ex-aequo: Maeva Terbois, Collège Sismondi, Genève

«Le Grand Nord pour se trouver»

Maeva Terbois, du collège Sismondi, va entamer un voyage de recherche sur elle-même, dans le Grand Nord américain (Yukon & Alaska). Ce voyage aura également comme but d'approfondir ses connaissances de la langue anglaise en vivant et communiquant avec les habitants locaux. Elle souhaite pouvoir bénéficier de cette expérience pour mûrir personnellement et partager son voyage par le biais de l’écriture tout en étant particulièrement attentive aux deux problématiques qui lui tiennent à cœur : l’écologie et les minorités.

1er prix ex-aequo: Elias Giudici et Michael Gowen, Collège Calvin, Genève

«L’Orient à travers les marchés»

Poussés par un désir profond d'aventure et de découverte de l'Orient, ces deux amis souhaitent voyager et découvrir cette partie du globe avec comme thématique le commerce, qui fût le nerf de ces civilisations. Elias Giudici et Michael Gowen, du collège Calvin, entameront leur voyage d’une nonantaine de jours à travers la Turquie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan, le Kazakhstan, le Tadjikistan et le Turkménistan pour finalement rejoindre l’Iran, où l’un d’entre eux a des parents mais dans lequel il ne s’est jamais rendu.