Noel Quinn confirmé à la tête d’HSBC

AWP

1 minutes de lecture

Le CEO par intérim, qui a passé l’essentiel de sa carrière chez HSBC, prend ses fonction de directeur général avec effet immédiat.

La banque britannique HSBC a annoncé mardi avoir nommé comme nouveau directeur général Noel Quinn, actuel patron par intérim et artisan d’un plan de restructuration drastique pour une banque qui était déjà en difficulté avant la pandémie du coronavirus.

Cette annonce met un terme à des mois de spéculation autour du nom du futur dirigeant de ce géant bancaire et survient alors que la crise du COVID-19 secoue le secteur bancaire et l’économie mondiale.

Noel Quinn, 58 ans, qui a passé l’essentiel de sa carrière chez HSBC, prend ses fonction de directeur général avec effet immédiat, a indiqué la banque.

«Noël a prouvé qu’il était un candidat exceptionnel pour occuper cette fonction de manière permanente après avoir été impressionnant depuis août», quand il avait été nommé directeur général par intérim, souligne Mark Tucker, le président du conseil d’administration.

«Il a montré qu’il comprenait très bien HSBC, les défis auxquels nous faisons face et les possibilités de croissance qui existent», a-t-il ajouté.

De son côté, l’heureux élu s’est dit «honoré» et a expliqué qu’il «reste beaucoup à faire».

Sous son impulsion, la banque, qui avait essuyé une chute de ses profits en 2019, a dévoilé le mois dernier une radicale réorganisation impliquant la suppression de 35.000 emplois en trois ans et une sévère réduction de voilure aux Etats-Unis et en Europe.

Basé à Londres mais actif à travers le monde, et surtout en Asie où il réalise la grande partie de ses bénéfices, le groupe, déjà engagé dans un vaste plan de réduction de coûts, prévoit désormais de réduire ses effectifs totaux de pratiquement 15%.

A lire aussi...