LGT Bank: solide croissance des revenus

Communiqué, LGT Bank

2 minutes de lecture

Le Prince Max von und zu Liechtenstein, CEO de LGT, se félicite des résultats réalisés, qui confirment la position de l'établissement.

LGT, le groupe international de Private Banking et d’Asset Management détenu par la Famille princière de Liechtenstein, a vu son bénéfice consolidé augmenter de 15% au premier semestre 2018, à 174,8 millions de francs. Cette hausse reflète une solide croissance des revenus de 17%, à 830,7 millions de francs, à laquelle les acquisitions réalisées avec succès l’an dernier ont grandement contribué. L’afflux net d’argent frais s’est élevé à 5,0 milliards de francs, ce qui représente une croissance annualisée de 5%. Les avoirs sous gestion ont été portés à 206,0 milliards de francs.

Au premier semestre 2018, l’environnement de marché est resté difficile et a été marqué par des incertitudes sur l’évolution future du commerce mondial. Dans le développement de ses affaires, LGT a tiré parti d’une large base de revenus, encore renforcée l’an dernier par des acquisitions. Les produits et charges des activités de Private Banking d’ABN AMRO en Asie et au Moyen-Orient sont intégrés aux résultats de LGT depuis mai 2017, ceux issus des activités du Private Debt Manager European Capital Fund Management, depuis juin 2017.

En raison d’une bonne croissance organique et de l’intégration réussie de ses acquisitions, LGT est parvenue à porter son résultat brut à 830,7 millions de francs au premier semestre 2018, soit une progression de 17% par rapport au premier semestre 2017. Le résultat des opérations de commissions et de prestations de services a enregistré une croissance réjouissante de 18%, à 541,8 millions de francs, grâce à une augmentation de notre base d'actifs ainsi qu'aux bons taux de croissance dans le domaine du conseil et du courtage. Le résultat des opérations d’intérêts a augmenté de 39%, à 138,8 millions de francs, l’accroissement du volume d’affaires en Asie ayant apporté une contribution particulièrement notable à cette progression. Le résultat des opérations de négoce et autres produits est resté stable, à 150,0 millions de francs.

Les charges d’exploitation reflètent également le développement des affaires, tant au plan organique qu’au travers des acquisi-tions, et ont augmenté de 15% durant la période sous revue, à 593,9 millions de francs. Compte tenu de l’effectif de personnel accru et d’une hausse des rémunérations basées sur la performance, les charges de personnel ont augmenté de 13%, à 445,4 millions de francs, tandis que les charges de matériel ont progressé de 20%, à 148,5 millions de francs. Les correctifs de valeur, amortissements et provisions ont augmenté de 47%, à 39,1 millions de francs. Par rapport à la période précédente, cette position inclut une augmentation des amortissements sur acquisitions et une diminution des dissolutions de provisions.

Le ratio coûts-revenu s’est amélioré de 74,1% au 31 décembre 2017 à 71,5% au 30 juin 2018. Au total, il en a résulté un bénéfice consolidé de 174,8 millions de francs pour les six premiers mois de 2018, ce qui représente une hausse de 15% par rapport aux 151,8 millions de francs enregistrés au premier semestre 2017.

Avec un ratio de fonds propres durs (tier 1) de 18,7% au 30 juin 2018, LGT dispose d’une solide assise financière ainsi que de bonnes liquidités.

Solide afflux net d’argent frais

Au premier semestre 2018, LGT a de nouveau enregistré un solide afflux net d’argent frais à hauteur de 5,0 milliards de francs, réalisant ainsi une croissance organique de 5% sur base annualisée. Alors que l’afflux net d’argent frais dans le Private Banking est resté pratiquement stable par rapport au très haut niveau des périodes antérieures, il a en revanche diminué dans l’Asset Management au cours de la période sous revue, notamment car le chiffre de la période antérieure incluait un afflux de 2,6 milliards de francs résultant de la souscription d’un fonds de Private Equity.

Les actifs sous gestion ont augmenté de 4,2 milliards de francs, soit 2%, par rapport à la fin 2017, pour atteindre 206,0 milliards de francs fin juin 2018.

Perspectives

LGT a la conviction qu’elle pourra encore réaliser une croissance rentable au second semestre 2018 grâce au caractère très international de ses activités.

«LGT a plus que doublé les avoirs de clients au cours des six dernières années, les portant largement à plus de 200 milliards de francs», se félicite Le Prince Max von und zu Liechtenstein, CEO de LGT. «Je suis ravi que nous ayons de nouveau pu enregistrer un bel afflux net d’argent frais au premier semestre 2018 tout en renforçant encore nos revenus et notre rentabilité. Grâce à notre stratégie ciblée et axée sur le long terme, ainsi qu'à notre vaste modèle d’affaires, nous pensons être toujours parfaitement positionnés pour créer durablement de la valeur ajoutée pour nos clients, nos collaborateurs, nos propriétaires et notre environnement».