La Banque cantonale de Thurgovie étoffe son bénéfice

AWP

1 minutes de lecture

Dans l’ensemble, le produit d’exploitation a augmenté, mais le résultat opérationnel a été plombé par un versement à la caisse de pension de l’établissement.

La Banque cantonale de Thurgovie (TKB) a vu son bénéfice net s’étoffer de 2,8% en 2017 pour s’établir à 129,4 millions de francs. Dans l’ensemble, le produit d’exploitation a augmenté, mais le résultat opérationnel a été plombé par un versement à la caisse de pension, explique l’établissement de Suisse orientale mardi dans un communiqué. Les actionnaires se verront proposer un dividende inchangé de 2,75 francs par bon de participation.

Dans le détail, le résultat net des opérations d’intérêts, principale source de revenus de la banque, s’est replié de 2,5% à 251 millions de francs. En revanche, le produit des commissions et services a progressé de 8,1% à 51,4 millions de francs et celui des activités de négoce et de l’option de juste valeur à 26,0 millions (+10,6%), alors que le poste autres recettes est ressorti à 6,4 millions.

Les charges d’exploitation ont enflé de 5,2% à 168,1 millions de francs, essentiellement en raison du versement de 11,2 millions de francs à la caisse de pension de la banque, qui a fait bondir de près de 10% les charges de personnel. Les frais de matériel ont quant à eux pu être ramenés à 54,5 millions (-3,1%).

Le résultat d’exploitation accuse une baisse de 5,8% à 158,7 millions. Ajusté de l’effet de la caisse de pension, cet indicateur clé de la performance opérationnelle de la banque ressort toutefois en territoire positif (+0,8%). Le ratio coûts/revenus s’est légèrement détérioré, à 50,5%, après 49,0% (ajusté: 47,3%).

Au cours de l’exercice écoulé, la TKB a vu ses prêts à la clientèle progresser de 2,9% à 19,34 milliards de francs, dont 18,16 milliards (+3,8%) de créances hypothécaires. Côté passifs, les obligations envers la clientèle ont augmenté de 3,4% à 14,22 milliards. Fin décembre, la somme de bilan se montait à 22,35 milliards (+3,3%).

La direction se veut optimiste pour l’année en cours, à la faveur d’une situation conjoncturelle et d’un marché immobilier intacts. Elle s’attend toutefois à une baisse de son résultat opérationnel, sans plus de précision. Dans le cadre de sa stratégie 2016-2020, la TKB entend étoffer son offre dans la prévoyance.

Le dossier des avoirs offshore de clients allemands n’a pas avancé, mais le directeur général (CEO) Heinz Huber a assuré être toujours en pourparlers avec les autorités fiscales outre-Rhin. L’établissement n’aurait toujours «rien à se reprocher».

La Banque cantonale de Zurich (ZKB) accueille une performance nettement supérieure à ses pronostics sur certains points, assortie de perspectives optimistes mais réalistes. La banque zurichoise s’apprête à relever quelque peu ses estimations à court terme, mais campe sur la recommandation «pondérer au marché» pour sa consoeur thurgovienne.

A 13h12, le bon de participation TKB cédait 0,5% à 104,50 francs, dans un SPI en modeste hausse de 0,13%.