La Banque cantonale bernoise améliore sa rentabilité

AWP

1 minutes de lecture

Le bénéfice 2017 progresse de plus de 6% à 137,4 millions. Le dividende est relevé à 6,60 francs par action.

La Banque cantonale bernoise (BCBE) est parvenue l'an dernier à étoffer son bénéfice net de 6,2% à 137,4 millions de francs. Le conseil d'administration proposera conséquemment aux actionnaires une rémunération au titre de 2017 agrémentée de 40 centimes à 6,60 francs par action, a indiqué vendredi l'établissement bernois dans son compte-rendu d'activité.

Les opérations d'intérêts ont généré un résultat net amélioré de 5,8% sur un an à 308,3 millions, grâce notamment à la dissolution de corrections de valeur pour risques de défaillance. La banque précise avoir adopté des couvertures additionnelles dans l'optique d'atténuer les effets d'une éventuelle remontée des taux d'intérêt, représentant une charge de 71,1 millions.

CONTRIBUTION RENFORCÉE DES COMMISSIONS ET SERVICES

Les commissions et services ont élargi leur contribution de 4,8% à 105,1 millions et les opérations de négoce de 13,2% à 21,8 millions.

L'établissement s'estime en bonne voie pour concrétiser ses ambitions à long terme en matière de flux de trésorerie disponible. Les 78,1 millions comptabilisés sur cette rubrique portent le total depuis 2013 à 529,5 millions, soit une bonne moitié des 900 millions à 1,1 milliard visés à l'horizon 2022.

A plus court terme, la banque prévient que les taux négatifs vont continuer à peser sur la marge afférente et maintient l'accent sur la gestion de ces coûts.