L’assureur Axa veut ouvrir 50 centres de soins dans les émergents

Communiqué, AXA IM

1 minutes de lecture

L’objectif d’Axa est «de servir près de 1,5 million de clients dans les marchés émergents d’ici 2023, en commençant par le Mexique en Amérique latine et l’Égypte en Afrique.

Le groupe d’assurance Axa a annoncé mercredi vouloir ouvrir jusqu’à 50 centres de soins dans différents marchés émergents d’ici 2023 en vue de renforcer sa stratégie dans le secteur de l’assurance santé.

L’objectif d’Axa est «de servir près de 1,5 million de clients dans les marchés émergents d’ici 2023, en commençant par le Mexique en Amérique latine et l’Égypte en Afrique, suivis par d’autres marchés émergents clés», précise l’assureur dans un communiqué.

«Ces centres fourniront un accès à des diagnostics médicaux poussés, mais également à des équipements de laboratoire et des consultations médicales dans les principales spécialités», est-il ajouté.

Dans le détail, l’assureur a lancé mercredi au Mexique une coentreprise avec le groupe Keralty, assureur et fournisseur de services de santé en Colombie, afin de développer un système verticalement intégré garantissant l’accès à des soins quotidiens de qualité. Parallèlement, Axa prévoit d’ouvrir en Egypte des centres de diagnostic et de soins primaires qu’il détiendra à 100%.

«Axa va créer un écosystème de santé numérique et physique en ouvrant ses propres centres médicaux pour enrichir ses solutions d’assurance santé. En regroupant, dans une même offre, des services généralement fournis par des prestataires différents, Axa vise à simplifier le parcours de santé de ses clients», explique l’assureur.

Ces initiatives s’inscrivent dans le cadre d’un vaste repositionnement stratégique engagé depuis 2016, qui doit permettre à l’assureur de réduire la part de ses activités liées à l’assurance vie au profit de métiers désormais jugées plus porteurs comme l’assurance des entreprises, la santé ou la prévoyance.

A lire aussi...