Erste Group Bank démarre bien l’année grâce à l’Est

AWP

1 minutes de lecture

La tendance devrait se poursuivre cette année avec un taux de croissance économique de 3% attendu cette année dans la région, a affirmé son PDG, Andreas Treichl.

La banque autrichienne Erste Group a annoncé vendredi une hausse de 12,2% de son bénéfice net, à 377 millions d’euros au premier trimestre grâce à un contexte toujours très dynamique en Europe centrale et orientale, son coeur de marché.

Cette banque de détail implantée en République tchèque, en Slovaquie, en Hongrie, en Roumanie, en Croatie, en Serbie et en Autriche, qui fête cette année ses 200 ans, avait réalisé en 2018 le meilleur résultat net de son histoire, à 1,79 milliard d’euros.

Et la tendance devrait se poursuivre cette année avec un taux de croissance économique de 3% attendu cette année dans la région, a affirmé son PDG, Andreas Treichl, dans un communiqué.

«Notre modèle économique est durable et notre présence en Europe centrale et orientale nous offre un ancrage dans la région la plus dynamique de l’Union européenne», a souligné le dirigeant.

Hausse des salaires réels, chômage au plus bas, recours accru au crédit notamment pour des investissements, taux de créances douteuses tombé à 3%: tous les indicateurs sont au vert malgré des taux bas, relève le groupe qui revendique plus de 17 millions de clients.

Son total de bilan a progressé au premier trimestre de 6% à 243,7 milliards, pour un résultat opérationnel en hausse de 11,2%.

Erste Group a relativisé l’impact d’une nouvelle taxe sur les banques instaurée en Roumanie, l’un des principaux marchés du groupe, estimant que celle-ci devrait se limiter à 20 millions d’euros pour l’ensemble de l’exercice.

La banque autrichienne avait subi d’importantes dépréciations à l’Est en 2014 avant de renouer avec une croissance régulière.

Légèrement inférieur aux attentes des marchés, le résultat du premier trimestre s’est traduit par une baisse de 0,39% de l’action Erste Group à 35,89 euros à l’ouverture de la Bourse de Vienne, alors que l’indice ATX reculait de 0,12%.