Credit Suisse: hausse de la réserve du capital-risque pour les PME

Communiqué, Credit Suisse

2 minutes de lecture

Avec ce capital supplémentaire, la banque entend renforcer davantage son engagement en faveur de la place industrielle et de la promotion durable de l’entrepreneuriat en Suisse.

À l’occasion de la «Journée des entrepreneurs» et du bicentenaire de la naissance d’Alfred Escher célébrés ce jour, le Credit Suisse a annoncé l’augmentation de la réserve de capital-risque de «Credit Suisse Entrepreneur Capital AG». Avec ce capital supplémentaire, la banque entend renforcer davantage encore son engagement en faveur de la place industrielle suisse et de la promotion durable de l’entrepreneuriat en Suisse.

En tant que banque leader des entrepreneurs, le Credit Suisse œuvre à renforcer et à promouvoir la place économique suisse et l’entrepreneuriat à travers diverses mesures. «Credit Suisse Entrepreneurs Capital AG», créée en 2010 (anciennement «SVC – SA pour le capital-risque des PME»), a jusqu’à présent investi un total de 130 millions de francs de capital-risque dans plus de 50 PME se trouvant à différentes phases de leur développement. Le Credit Suisse saisit l’occasion du 200e anniversaire de la naissance d’Alfred Escher pour augmenter ce montant de 70 millions de francs, le portant ainsi à 200 millions de francs au total.

«Pour mettre en œuvre des visions et permettre le progrès, il faut du capital», explique Didier Denat, président du Conseil d’administration de Credit Suisse Entrepreneur Capital AG et responsable Clientèle entreprises & Investment Banking du Credit Suisse en Suisse. «C’était déjà le cas à l’époque d’Alfred Escher et c’est toujours valable aujourd’hui. Ce sont justement les toutes jeunes entreprises se trouvant au début de leur cycle de vie qui ont besoin de capital-risque afin de pouvoir commercialiser leurs idées et se développer. Avec Credit Suisse Entrepreneur Capital AG, nous investissons non seulement dans l’entreprise elle-même, mais nous voulons aussi contribuer à ce que la Suisse reste à l’avenir également l’une des places économiques et de l’innovation leader dans le monde».

Domaines d’investissement variés avec des critères précis

Les investissements sont effectués dans des start-up et de PME suisses de tous les secteurs. Trois groupes sont ainsi au premier plan:

  • Les entreprises établies qui ont besoin de capital pour des investissements de croissance ou d’extension;
  • Les entreprises artisanales à forte composante régionale, afin que leurs emplois ancrés sur le marché local puissent être conservés;
  • Les start-up dans le domaine de l’automatisation et de la robotique, des technologies médicales et des FinTech avec des idées novatrices qui, après la pénétration réussie sur le marché, ont besoin d’assistance pour mettre en œuvre leur business plan.

Contrairement au Swiss Entrepreneurs Fund récemment lancé avec le concours du Credit Suisse et qui est maintenant géré en collaboration avec UBS, le montant des investissements, qui évolue dans une fourchette comprise entre 250'000 et 8 millions de francs pour la majorité des participations de Credit Suisse Entrepreneur Capital AG, est nettement inférieur.

Succès des activités menées jusqu’à présent

En raison de son engagement de longue date, le Credit Suisse a pu, grâce à son véhicule d’investissement, se faire un nom sur le marché du capital-risque au fil des années: «Nous recevons en moyenne 15 demandes de financement par semaine, tendance à la hausse», explique Elios Elsener, CEO de Credit Suisse Entrepreneur Capital AG. Parmi les 52 investissements réalisés jusqu’à présent, 29 sont actuellement activement gérés dans le portefeuille, ce qui est assuré au niveau opérationnel par Helvetica Capital AG. Diverses prises de participations ont pu être revendues avec un bénéfice depuis 2010. «Contrairement aux premières années, le véhicule est désormais rentable et financièrement autonome», ajoute Elios Elsener.

Dernier investissement: la start-up zurichoise Fotokite

Le dernier investissement de Credit Suisse Entrepreneur Capital AG est la start-up zurichoise Fotokite. Fotokite est une entreprise zurichoise de développement et de production de drones commandés par câbles qui peuvent fonctionner de manière autonome et pendant une durée illimité. Ils sont utilisés, entre autres, dans la sécurité publique, par exemple par les pompiers. L’entreprise créée en 2014 en tant que spin-off de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich se compose d’une équipe de 25 personnes. L’investissement à sept chiffres de Credit Suisse Entrepreneur Capital AG permet à l’entreprise d’accélérer sa croissance et de créer des emplois supplémentaires en Suisse.