BBVA: bénéfice en forte hausse

AWP

1 minutes de lecture

Le groupe a réalisé l’essentiel de son bénéfice au Mexique (2,3 milliards) et en Espagne (1,4 milliard).

La deuxième banque espagnole BBVA a augmenté de 51,3% son bénéfice net en 2018 à 5,3 milliards d’euros, en dépit des difficultés en Turquie et en Argentine, a-t-elle annoncé vendredi.

Ce résultat, qui prend en compte la plus-value de 633 millions générée par la vente de BBVA Chili, est totalement conforme aux attentes des analystes compilées par le fournisseur d’informations financières Factset.

Le bénéfice net avait été de 3,5 milliards d’euros en 2017, quand BBVA avait été forcée d’intégrer à ses comptes annuels une moins-value de 1,1 milliard d’euros en raison de la baisse du cours en Bourse du géant des télécoms Telefonica, dont elle est actionnaire.

Le groupe a réalisé l’essentiel de son bénéfice au Mexique (2,3 milliards) et en Espagne (1,4 milliard), mais est également présent aux Etats-Unis, en Amérique du Sud et dans d’autres marchés dont la Turquie.

En Turquie, le résultat annuel a diminué de 4,5%, au «cours d’une année complexe» affecté par l’effondrement de la lire turque, BBVA détenant 49,85% de la banque turque Garanti Bankasi, selon le communiqué.

L’hyperinflation en Argentine a eu un impact négatif de 266 millions d’euros, selon le communiqué.

«Dans un environnement complexe, nous avons obtenu de très bons résultats et une rentabilité à deux chiffres, en même temps que nous avons obtenu beaucoup progressé dans notre processus de transformation», a commenté le nouveau PDG, Carlos Torres Vila, qui a remplacé le président de BBVA, Francisco González, 74 ans.

Le ratio de fonds propres durs (CET1), indicateur clef pour la solvabilité, s’établit à 11,3, comme en septembre.