Axa Suisse sort d’un bon premier semestre

AWP

1 minutes de lecture

«Dans le coeur de nos activités, nous avons réalisé des performances convaincantes, qui se répercutent sur le résultat opérationnel», se félicite le directeur général, Fabrizio Petrillo.

Axa Suisse a enregistré un bénéfice net de 136 millions de francs au premier semestre, en recul de 67% sur douze mois en raison d’un amortissement unique – annoncé précédemment – lié à une réorientation des affaires dans la prévoyance professionnelle. Les primes brutes se sont stabilisées au niveau d’il y a douze mois, à 8,4 milliards de francs, selon un communiqué publié jeudi.

Dans l’assurance choses et accident, les primes ont légèrement augmenté (+ 0,5%), à 3,1 milliards, avec un rapport dommages-coûts de 85,6%, qualifié de «très bon» par le groupe d’assurances.

Axa Suisse, qui compte environ 2 millions de clients, se réjouit par ailleurs d’avoir étoffé son résultat opérationnel net de 4,8%, à 467 millions de francs.

«Dans le coeur de nos activités, nous avons réalisé des performances convaincantes, qui se répercutent sur le résultat opérationnel», se félicite dans le communiqué le directeur général de la société, Fabrizio Petrillo.

Pour rappel, le groupe avait annoncé en avril un amortissement unique de 400 millions de francs suite à la réorientation de ses affaires dans le 2e pilier. Sans cet effet extraordinaire, le bénéfice net du 1er semestre ressortirait à 541 millions, ce qui correspondrait à une hausse de 32%.

Axa Suisse ne proposera plus à partir de 2019 d’assurance complète dans la prévoyance professionnelle (LPP) et se concentrera sur des solutions partiellement autonomes.